search_left
Page d'accueilAjouter aux FavorisImprimerPlan du siteEnvoyer à un ami
FESTI-CLASSIQUE
 
29.08.2020 MEUKOW
Vign_Capture
 
MEUKOW 29.08.2020
Vign_Vign_Logo_Meukow_2

Maison MEUKOW

Programme : "Le chant du périnée" : 

André Manoukian s'accompagnera sur un Steinway et un piano numérique Yamaha tout en nous contant une histoire de la musique érudite et déjantée. Humour garanti ! 

 
COURVOISIER 10.09.2020
Vign_4_COURVOISIER

Maison COURVOISIER

Programme : 

J.S. Bach (1685-1750) :  Aria des Variations Goldberg  : Trio à cordes

A. Piazzolla (1921-1992) :  L'Automne extrait de « Las Cuatro Estaciones Porteñas » (Les Quatre Saisons Porteñas) :  Trio à cordes

G.F. Haendel/ J. Halvorsen (1864-1935) : Sarabande con variazioni :  Violon-alto

F. Schubert (1797-1828) : Trio à cordes en si bémol majeur D 471 :  Trio à cordes

A. Piazzolla (1921-1992) :  L'Hiver extrait de « Las Cuatro Estaciones Porteñas » (Les Quatre Saisons Porteñas) : Trio à cordes

L. van Beethoven (1770-1827) : Duo pour deux lorgnons obligés WO 32  :  Alto-violoncelle

A. Piazzolla (1921-1992) :  Le Printemps extrait de « Las Cuatro Estaciones Porteñas » (Les Quatre Saisons Porteñas) : Trio à cordes

G.F. Haendel/ J. Halvorsen (1864-1935) : Passacaillle  : Violon-violoncelle

V. Monti (1868-1922) : Csárdás : Trio à cordes

 
TRIO NOMAD
 
André Manoukian
Vign_Andre-Manoukian-de-la-musique-a-l-Ararat

Savez-vous que le premier microsillon fut inventé en 3000 avant JC dans une pyramide égyptienne ?
-Que les chanteurs à la voix aigüe affolent les filles ?
-Que l'expression ''Con comme un ténor" est justifiée par les lois de l'acoustique ?
-Que l'exécution de Robespierre a donné naissance au Jazz ?
-Que les notes de la gamme influencent nos humeurs ?
 Assis au piano, André Manoukian nous propose un parcours érudit et déjanté dans l’histoire de la musique.
Il nous explique pourquoi certaines notes nous tirent des larmes, quand d’autres nous angoissent ou nous rendent idiots d’amour. Il nous fait partager la magie de la création musicale.
 
Si le petit Wolfgang, à 3 ans, cherchait « les notes qui s’aiment » sur son clavecin, donnant au passage la plus belle définition de la musique, l’inspiration suprême, c’est… quand on se fait larguer.  Un bon chagrin d’amour, rien de mieux pour composer…
Beethoven et Wagner, en grands spécialistes du râteau, ont produit une quantité impressionnante de chefs d’œuvres. André ayant connu lui-même un certain nombre de muses et de sirènes, a voulu savoir pourquoi il transpirait de la moustache quand une jeune fille chantait « Fever » en claquant des doigts à contretemps.
 
Tachant de percer le mystère de la voix, il nous emmène des Égyptiens de l’Antiquité aux divas du jazz en passant par les castrats de la Renaissance. De sa cure de désintoxication vocale à sa rédemption grâce à Pythagore et Claude François, André Manoukian nous brosse une histoire de la musique comme vous ne l’avez jamais entendue.

 
TRIO NOMAD 10.09.2020
Vign_4

Alexandre Vay : voiloncelliste

Alexandre Vay commence la musique et le violoncelle à l'âge de cinq ans. Après des études à Angers, il obtient son prix mention très bien à l'unanimité Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon puis il part en Allemagne se perfectionner à la Musikhochschule de Karlsruhe, où il obtient un Master et le diplôme du Konzertexam avec les plus hautes distinctions.

Il forme un duo avec le pianiste Dimitri Papadopoulos avec lequel il enregistre l'intégrale des sonates de Beethoven. Le duo donnera ces sonates en concert à de nombreuses reprises, notamment à Lyon, Strasbourg, Arras, Karlsruhe, Bangkok…Ils remportent en 2011 le troisième Prix du Concours International de Musique de Chambre Max Reger et ils ont été invités à se produire dans les émissions «Génération jeunes talents» et «Plaisirs d'amour» sur France Musique, «Carrefour de Lodéon» sur France Inter, mais aussi en Allemagne sur BR-Klassik et SWR.

Alexandre Vay a par ailleurs enregistré le Quatuor et les trios avec piano de Richard Strauss sorti sous le Label CPO avec entre autres Daniel Blumenthal au piano.

Il se produit dans de nombreux festivals, comme le «festival de l'Epau» du Mans, le festival d'été d'Epernay, «Les nocturnes de la cathédrale de Rouen», le «Thy Chamber Music Festival» au Danemark, « Pro musica » en Thaïlande, le Festival International de Musique de San Pedro Sula au Honduras.

Il a joué en soliste avec notamment l'Orchestre de la Radio de Munich, l'Orchestre Philharmonique de Baden-Baden, l’Orchestre Philharmonique de Kosice, l’Orchestre Philharmonique de San Pedro Sula au Honduras ou encore l'Orchestre Symphonique du Mans.

Passionné par l'enseignement, Alexandre Vay est depuis 2009 professeur de violoncelle à l'Académie d'été de musique de Trouville/mer et il enseigne depuis 2017 à l’Académie d’été de musique de Craponne/Arzon.

Il a été invité à donner des Masterclasses à l'Université de Bangkok, San Pedro Sula mais aussi au Conservatoire de Lyon et du Mans.

Dès l'âge de 21 ans, il est invité à l'Opéra National de Lyon en tant que violoncelle solo. Alexandre Vay est depuis septembre 2012 violoncelle co-solo à l'Orchestre de la Radio de Munich.

 

Marie-Claudine Papadopoulos : violoniste

Marie-Claudine Papadopoulos commence le violon à l’âge de cinq ans et obtient sa médaille d’or au CNR de Strasbourg à l’unanimité du jury à 14 ans. Elle part étudier à Karlsruhe et y obtient un Master en 2011. Elle obtient également le Konzertexam de la Musikhochschule de Mannheim ainsi que le Diplôme d'Artiste du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2017.

Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux, notamment le DAAD-Preis, le concours Felix Mendelssohn-Bartholdy, l'Oldenburg Promenade ainsi que le concours Henri Marteau, où elle obtient en outre un prix spécial pour la meilleure interprétation d'une oeuvre de J.S. Bach.

Marie-Claudine se produit en soliste avec de nombreux orchestres, parmi lesquels l’Orchestre de la Radio de Munich, le Göttinger Symphoniker, le Sinfonia Varsovia, l'Essen Philharmoniker, le Capella Istropolitana, le Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, l’Orchestre Philharmonique de Kosice, l'Orchestre Philharmonique de San Pedro Sula.

Parallèlement, elle se consacre à la musique de chambre, participant à de nombreux festivals, notamment le "Heidelberger Frühling", le "Festival d’été d’Heraklion" (Crète), le "Murten Classics" (Suisse), le "Festival jeunes talents" (Paris), le "Festival der Nationen" (Bad Wörishofen), le "Paxos Festival" (Grèce), l’ "Imnufest" (Honduras).

Elle est lauréate du Kulturfonds de la ville de Salzbourg et boursière de la fondation Meyer ainsi que du Rotary Club.

Passionnée par l'enseignement, elle crée en 2009 avec le violoncelliste Alexandre Vay l'Académie d'été de Musique de chambre de Trouville-sur-mer, dont elle est également professeur. Depuis 2017, elle enseigne également chaque été au stage de musique de chambre de Craponne sur Arzon.

Elle a enregistré trois CD avec son frère Dimitri Papadopoulos, dont un consacré aux rares sonates de J. Haydn. En 2020 sortira un CD consacré à des créations contemporaines mises en miroir avec des oeuvres de J.S. Bach.

Elle joue un violon N. Amati de 1646 gracieusement mis à sa disposition par une mécène privé.

 

Baptiste Vay

Baptiste Vay a commencé l'apprentissage de la musique à trois ans avec ses parents. Il entre à neuf ans dans la classe de violon au Conservatoire du Mans et poursuit ses études dans la classe d'alto de François Hetsch au Conservatoire d'Angers (Médaille d'or à l'unanimité en Alto, médaille d'or de formation musicale, ainsi que DEM), puis entre à l'unanimité au Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans la classe d'alto où il y obtient son prix avec Mention Très bien à l'unanimité et les félicitations du jury.

Il poursuit ses études en cycle de Konzertexam à Cologne (Allemagne), puis quelques années plus tard, il part étudier à Lübeck (Allemagne) en quatuor à cordes avec Heime Muller (Quatuor Artemis).

Il a été invité lors de tournées en Europe avec l'Orchestre Français des Jeunes, l'European Union Youth Orchestra et le Gustav Mahler Jugend Orchester (sous la direction de Claudio Abbado).

Baptiste a été sélectionné deux années de suite par Seiji Ozawa pour travailler intensément en quatuor à cordes ainsi qu'en orchestre à cordes dans son académie en Suisse (IMAS). Il a également eu la chance de faire partie des musiciens en résidence à la fondation Singer Polignac à Paris et a été l'invité de nombreux festivals, tel que le Festival de Pâques de Deauville, le festival "Cordes sur Ciel", l'Août Musical de Deauville, ou encore l'APAS à Roussas…

Passionné par la musique contemporaine, il a souvent été invité à créer des œuvres, notamment à l'IRCAM. Il a été invité à jouer pendant un mois une vingtaine de pièces pour alto solo pour accompagner la pièce de théâtre "Gertrude" de Howard Barker au Théâtre National de l'Odéon à Paris.

Parallèlement à sa carrière de chambriste, il a été invité à jouer au sein de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Orchestre National des Pays de la Loire, l'Orchestre National de France, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, l'Opéra de Paris...

Il a été alto solo à l'Orchestre Philharmonique d'Augsburg en Allemagne et a été invité à jouer plusieurs fois comme alto solo avec l'Orchestre Symphonique de Munich. Depuis quatre ans, il a la chance d'être très régulièrement invité à jouer en tant qu'alto solo de l'Orchestre National d'Auvergne.

 
asturias
© 2012